Les intervenants principaux

Federico Lombardi, SJ
Directeur, Bureau de presse du Saint-Siège
Le Vatican
.
« Rester fidèles à la mission jésuite dans nos écoles »
Le Père Federico Lombardi S.I. est un prêtre jésuite, directeur général du Centre de Télévision du Vatican et de Radio Vatican. Depuis juillet 2006, il est également le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège. Né en 1942, il rejoint la Compagnie de Jésus en 1960. Il étudie la philosophie à Gallarate, les mathématiques à Turin et la théologie à Francfort-sur-le-Main. De 1973 à 1984, il travaille en tant qu’éditeur puis devient vice-directeur du magazine Civiltà Cattolica. Il assume les fonctions de provincial dans la province jésuite d’Italie de 1984 à 1990 et devient directeur des programmes pour Radio Vatican en 1991. Lors de l’ICJSE, le Père Lombardi expliquera comment les éducateurs jésuites, sous forme de réseau, peuvent rester fidèle à l’essence même de la Compagnie, la mission jésuite.

 

José Alberto Mesa, SJ, Ph.D.
Secrétaire pour l’Éducation Secondaire et Présecondaire
Compagnie de Jésus
.
« Un œil sur l’avenir – La poursuite de notre collaboration »
José Alberto Mesa, SJ est secrétaire de l’éducation secondaire et présecondaire de la Compagnie de Jésus à l’échelle mondiale. En tant que tel, il est responsable de la coordination du réseau mondiale d’établissements jésuites. Parallèlement à son rôle de membre de la Curie jésuite, père Mesa est, cette année, professeur invité du programme de recherche sur les politiques culturelles et éducatives à Loyola University à Chicago. Père Mesa ouvrira le colloque en partageant sa vision de la direction que notre réseau jésuite d’établissements secondaires prend au 21e siècle. Par ailleurs, il guidera une discussion sur la meilleure façon de poursuivre les efforts de collaboration après le colloque.

 

Vivien Stewart
Vice-présidente de l’Éducation
Asia Society
.
« Une salle de classe aussi large que le monde »
Vivien Stewart est la conseillère principale pour l’éducation chez Asia Society. Depuis dix ans, elle s’attache à promouvoir des programmes d’études sur l’Asie et d’autres régions, les cultures, langues et sujets d’intérêt mondiaux dans les établissements scolaires américains. Elle est également chargée d’établir des contacts entre les directeurs d’établissements scolaires d’Amérique et d’Asie. Son dernier ouvrage, A World-Class Education (en français, « L’enseignement dans une classe grande comme le monde »), expose l’efficacité des systèmes d’enseignement dans le monde et ce que les États-Unis pourraient en retirer.

Mme Stewart s’implique depuis longtemps dans les domaines de l’éducation et de la jeunesse. Elle a dirigé des programmes pour enfants, adolescents et d’éducation à la Carnegie Corporation de New York et a conduit des programmes de réformes pour l’éducation des tout-petits, pour des établissements en milieu urbain, pour l’enseignement des sciences, pour la formation des enseignants et pour le développement sain des adolescents.

Mme Stewart occupe les fonctions de membre du conseil de l’ACT (équivalent du Baccalauréat), du Centre de Développement de l’Éducation (EDC), du Centre national de l’Éducation et de l’Économie et de la Fondation de Longview pour l’éducation dans les affaires étrangères et la compréhension internationale. Elle a également été conseillère principale pour le Représentant spécial du Secrétaire général pour les Enfants et les Conflits armés et du Haut commissaire des Nations unies pour les Réfugiés. Elle a été invitée en tant que professeur chercheur au Teachers College, à l’Université de Colombia à New York. Elle a obtenu une licence et un master en philosophie à l’Université d’Oxford.

Lors de l’ICJSE, Mme Stewart insistera sur l’importance des programmes internationaux au sein des institutions éducatives et proposera des méthodes pratiques pour préparer activement nos élèves à devenir des leaders dans un monde de plus en plus mondialisé.

 

Daniel Patrick Huang, SJ, Ph.D.
Conseiller Général et Assistant Régional en Asie-Pacifique
Compagnie de Jésus
.
« Protéger notre identité jésuite dans ce 21e siècle »
Daniel Patrick Huang a rejoint les Jésuites en 1980. Après son ordination au sacerdoce en 1988, il obtient un doctorat en théologie de l’Université Catholique d’Amérique en 1996. De 1996 à 2004, il enseigne la théologie systématique à l‘École de Théologie de Loyola, à l’Université Ateneo de Manila. Il occupe le poste de recteur lors du Séminaire de San José, un séminaire interdiocésain national se tenant à Manille, de 2000 à 2004. Il devient par la suite Provincial supérieur de la Province des Philippines de la Compagnie de Jésus (de 2004 à 2008). Lors de la 35ème Congrégation générale en 2008, il est nommé Conseiller général et Assistant régional pour Asia Pacific par le Père général Adolfo Nicolas. Lors de l’ICJSE, le Père Huang traitera des conséquences de l’évolution actuelle de l’identité jésuite pour les établissements qui portent le nom de « Jésuite ».

 

Rev. Martin T. Connell, SJ, Ph.D.
Directeur Fondateur du lycée St. Peter Claver High School
Tanzanie
.
« Sur les traces de Saint Ignace : les enseignants ignatiens, des pèlerins en chemin »
Le Père Connell a rejoint les Jésuites en 1981 après avoir reçu son diplôme du lycée jésuite Saint John à Toledo, dans l’Ohio. Il accomplit son noviciat au lycée Saint Ignace à Cleveland, dans l’Ohio aux Etats-Unis ; il y retourne après son ordination pour y occuper le poste d’assistant principal des affaires académiques. En tant que directeur de l’établissement d’enseignement secondaire et académie jésuite de l’Université de Detroit, il entreprend un programme permettant aux enseignants de se réunir et de discuter des méthodes d’enseignement en petits groupes. La réussite de ce programme, intitulé « conversations entre collègues », lui a servi d’élan pour mener des recherches plus poussées sur la formation des enseignants, ce qui faisait partie de son doctorat sur l’anthropologie de l’éducation à l’université de Californie, à Santa Barbara. Sa recherche de doctorat et ses recherches ultérieures se concentraient sur le rôle des conversations entre enseignants dans la formation de ces derniers. En 2009, après avoir travaillé quatre ans au département de l’éducation à l’université de Loyola Marymount à Los Angeles en Californie, le Père Connell a accepté le poste de directeur fondateur du lycée Saint Peter Claver à Dodoma, en Tanzanie. Le Père Connell nous expliquera comment la vie de Saint Ignace et les exercices spirituels peuvent nous guider dans notre travail d’éducateurs jésuites.

 

Chris Lowney
Écrivain et Conférencier
.
« Le leadership issu de la mission jésuite »
Chris Lowney, ancien séminariste jésuite, a par la suite occupé les fonctions de directeur général de J.P. Morgan & Co à New York, Tokyo, Singapour et Londres avant de quitter cette multinationale en 2001. Il a travaillé successivement dans la région Asie-Pacifique, en Europe et pour Investment Banking Management Committees (comités bancaires de gestion d’investissement).

Son premier ouvrage, Heroic Leadership: Best Practices from a 450-Year-Old Company that Changed the World (« Diriger héroïquement : la bonne marche à suivre d’après une entreprise vieille de 450 ans qui a changé le monde), a été classé numéro un des bestsellers de la CPBA (Catholic Book Publishers Association) et nommé finaliste pour la récompense du Livre de l’Année 2003 par le magazine ForeWord. Il a été traduit en dix langues. Il est aussi l’auteur de Heroic Living: Discover Your Purpose and Change the World (Vivre héroïquement : découvrez votre objectif et changez le monde) et A Vanished World: Medieval Spain’s Golden Age of Enlightenment (Un monde disparu : l’âge d’or des lumières dans l’Espagne médiévale), qui a été nominé pour la récompense La Corónica. Chris a participé au documentaire diffusé par PBS, Cities of Light (Villes-lumières), qui ont fait écho à plusieurs des thèmes clés de son livre.

Il travaille actuellement pour le conseil de CHI, un système de santé comprenant plus de 70 hôpitaux aux États-Unis. Il est diplomé summa cum laude de l’université de Fordham où il a obtenu son master. Il est titulaire de cinq doctorats honorifiques. M. Lowney a donné d’innombrables conférences dans les communautés jésuites à propos du pouvoir du leadership ignacien et, pour la première fois, il centrera son discours sur l’ensemble du réseau des établissements secondaires jésuites.

 

Daniel Villanueva, SJ
Directeur adjoint
Fundación Entreculturas – Fe y Alegría
.
« Le réseau jésuite et la technologie »
Daniel Villanueva, SJ est un prêtre jésuite espagnol et assistant directeur d’Entreculturas, de la Fondation Foi et Joie, une ONG de la province d’Espagne. Étant jésuite et possédant une formation d’ingénieur scientifique, il a toujours cherché à lier ces rassemblements avec la justice sociale, le travail pastoral, la technologie et les réseaux. Il a dirigé le département africain d’Entreculturas et possède une longue expérience en Afrique avec le service des réfugiés jésuites. Il a toujours promu l’utilisation des technologies de l’information et de la communication au sein du réseau international jésuite, et a même été à la tête de communications numériques à Rome lors de la dernière Congrégation générale (en 2008) ainsi qu’à Madrid lors de la Journée mondiale de la Jeunesse pour le programme MAGIS (en 2011). Il est l’auteur d’une thèse intitulée « The Jesuit Way of Going Global » (La mondialisation par les Jésuites) qui laisse entrevoir le potentiel du réseau jésuite à répondre aux défis mondiaux de la foi et de la justice, en se servant du service des réfugiés jésuites comme modèle de plateforme transnationale jésuite. En avril dernier, il a travaillé avec l’Institut jésuite et l’École supérieure du travail social de Boston College pour l’organisation d’une conférence sur le réseau jésuite international. Villanueva, se joindra à nous à Boston pour mettre en avant les façons, et l’importance, d’utiliser la technologie au sein de la Compagnie de Jésus pour améliorer notre travail à l’échelle internationale.

 

Agbonkhianmeghe Orobator, SJ, Ph.D.
Provincial de l’Afrique Oriental
Compagnie de Jésus
.
« La première fois que je suis allé à l’école, il n’y avait pas école »
Agbonkhianmeghe Orobator, SJ est un jésuite nigérian actuellement en fonction au Kenya en tant que Provincial en Afrique de l’Est, une position qu’il tient depuis 2009. Auteur, réviseur et conférencier au collège jésuite de théologie d’Hekima en Nairobi, au Kenya, le Père Orobator est un spécialiste de l’éthique et de la théologie de l’Église ainsi que de la religion dans la société africaine. Son dernier ouvrage en date, Reconciliation, Justice, and Peace: The Second African Synod (Orbis Books, 2011), traite des relations existant entre les religions d’Afrique et les enseignements chrétiens de l’Église catholique dans le pays. Lors de l’ICJSE, le Père Orobator guidera les participants dans une session pendant laquelle ils réfléchiront sur l’éducation à travers l’accompagnement, la solidarité et la compassion.